Bienvenue à Gattaca : Un monde futuriste

Légende Bienvenue à Gattaca, d’Andrew Niccol, joué par Uma Thurman et Jude Law ; sortie en 1997 ; nature : film ; genre : anticipation, science-fiction.

L’anticipation Bienvenue à Gattaca est un film d’anticipation sur les avancées scientifiques sur la génétique et la biologie. Il crée un monde qui anticipe ce que pourrait être le monde de demain si les avancées continuent sans limites.

Synopsis Dans un monde futur, les génotypes sont modifiés. La médecine crée donc les embryons. Ainsi née deux « races » humaines : les « valides » (modifiés génétiquement) et les « invalides » (créés naturellement). Des discriminations sont opérées, favorisant les « valides » pour les travaux à responsabilité. Gattaca est un centre de recherche spatiale qui n’autorise que des employés valides pour partir dans l’espace. Vincent, « imparfait » car procréer naturellement, a été désigné comme cardiaque à sa naissance. Son rêve est pourtant de partir dans l’espace. Un jour, en battant son frère créé artificiellement à la nage, il se détermine à réaliser son rêve. Il fait appel à un trafiquant : celui-ci lui présente Jérôme, aux gênes artificiellement idéaux mais dont un accident lui a valu la perte de l’usage de ses jambes. Vincent prend alors son identité et utilise ses échantillons d’ADN, d’urine, se sang etc. pour ne pas être découvert. Il réussit à intégrer Gattaca et y rencontre une jeune femme, valide mais pourtant cardiaque. Tous deux auront une histoire. Finalement, arrivera-t-il à partir dans l’espace ? À vous d’aller voir.

La petite anecdote Gattaca reprend les lettres G, T, C et A, symboles des composants de l’ADN humain (Guanine, Cytosine, Adénine, Thymine).

Un autre monde demain ? Ce film, inspiré de notre monde actuelle, imagine la suite des événements. Cela créé un nouveau monde, différent culturellement. L’artificiel devient l’idéal et le naturel ne devient qu’erreur. La science se réapproprie la nature humaine. Plutôt que de permettre une avancée sociale, elle crée la discrimination, la séparation, un homme sans divertissement ni plaisir, un homme sans faille, en dehors du rejet des « invalides ». Ce monde interroge le changement de relations entre les hommes et la question sur les bouleversements que pourraient engendrer les modifications de l’ADN. Finalement, ce monde fictionnel nous prévient d’un progrès à contrôler.

 

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s