Edito: mon musée imaginaire, un autre monde

Epigraphe  « Les grands artistes sont ceux qui imposent à l’humanité leur illusion particulière » Pierre et Jean, Maupassant

Edito L’art a toujours servi aux hommes comme un défouloir de ce qu’ils n’aimaient pas dans leur société. Ils se sont créé leur monde, ils ont critiqué ce qui les entourait pour espérer un monde meilleur. L’art est un autre monde : l’imaginaire, l’humour, l’engagement comme armes pour créer et pour que tous nos mondes individuels constituent notre monde. L’art permet l’avancement, l’évolution, les bouleversements. L’homme veut à travers son monde appartenir au monde réel pour répondre à la recherche d’un bonheur universel. Certains suivent les mouvements existants, d’autres en créent. Ces créateurs sont les techniciens du monde. Ils savent que « créer, c’est recréer » (Stéphane Hessel) avec ses nouvelles idées, que s’engager c’est proposer un autre monde, que partager c’est participer à l’évolution. Ils savent aussi que montrer les déboires du monde actuel c’est laisser imaginer un monde meilleur. C’est pourquoi mon musée imaginaire veut présenter ces autres mondes, engagement plus ou moins explicite, engagement par le rêve ou le fait, l’engagement pour participer à d’autres mondes ou présenter d’autres mondes, pour montrer un désarroi face au monde existant. Imagination pour nous encrer dans leur monde, imagination qui constitue notre monde : à chacun son monde. Chaque monde crée notre monde.

Voici certaines œuvres qui ont pu créer mon monde.

Léa Trabelsi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s