« Imagine » un monde utopique

Légende : Imagine, John Lennon ; 1971 ; nature : musique ; genre : soft rock.

 

Un poème chanté, une chanson poétique… une utopie onirique : voilà ma description d’Imagine de John Lennon.

John Lennon, le rêveur sous le feu des projecteurs John Lennon (1940-1980) a été le chanteur principal des Beatles puis l’un des représentants hippies les plus connus dans les années 1970 auprès de sa femme Yoko Ono. Véritable star de la Beatlemania puis icône solitaire avec Give Peace Chance ou Imagine, il a vécu sa vie d’artiste sous les projecteurs. Il fut assassiné en 1980 par un fan déséquilibré. En 1981, suite à sa mort, l’hymne à la paix écrit par John Lennon et Yoko Ono fut numéro un des ventes.

Un hymne à la paix rêvant d’un monde opposé au nôtre Le magazine Rolling Stones la considère comme « la troisième plus grande chanson de tous les temps ayant façonné le Rock and Roll ». Dans Imagine, John Lennon est au point optimal de son utopie hippie. Il s’agit d’un texte de paix tout aussi harmonique dans ses paroles que dans sa musique. Inspiré d’un des livres de Yoko Ono, elle explique que John Lennon a voulu faire ressortir l’idée selon laquelle « nous étions tous un pays, un monde, un peuple ». En s’opposant au monde divisé par les frontières, les langues ou les religions, il a voulu montrer que son utopie ne menait pas à l’anarchie mais bien à une paix partagée et harmonisée. C’est en s’opposant à tous les pouvoirs de notre société (religion, politique, capitaliste et la pensée rationnelle et terre à terre) qu’il propose un autre monde.

La rhétorique d’un rêveur acceptée A travers l’ensemble de son art, John Lennon célèbre l’homme, l’amour et la communication entre les êtres. Il nous raconte ce que pourrait être la Terre de manière simpliste voire candide, mais c’est à travers cette simplicité des mots que ses vers restent légendaires, compréhensibles par tous et que ses idées ont pu être partagées par la communauté hippie puis devenir un idéal mondial. En s’attaquant à tout le monde, il ne s’attaque à personne, rendant ainsi sa rhétorique frappante : il ne demande qu’à imaginer, après tout, ce n’est qu’une utopie de la part d’un simple « rêveur ».

Cette chanson créé un autre monde, un monde utopique et parallèle à ce que nous pourrions être. Un monde que l’on pourrait avoir si notre raison prenait le dessus sur nos sentiments et désirs (de possession par exemple) : car finalement, un tel monde serait synonyme de paix et de bonheur. Ce n’est qu’un rêve mais il efface tous les problèmes de notre monde. John Lennon ne nous impose rien : il nous demande juste d’imaginer car sinon, il parlerait comme les gouvernements qu’il critique. Et l’imagination est la plus belle ressource de l’homme, John Lennon l’utilise comme principale arme pacifique.

Son impact sur notre société actuelle On retrouve cette chanson encore aujourd’hui. Par exemple, les médias et artistes la rediffuse à la suite de chaque attentat  comme aux attentats du 11 septembre 2001, les attentats de Charlie Hebdo ou après les attentats du 13 novembre 2015… L’aéroport de Liverpool John Lennon reprend la devise « above us, only sky ». Dans le film Forest Gump, une référence discrète est faite à cette chanson. Forest Gump dit « en Chine, ils n’ont aucune possession », suite à quoi John Lennon explique au présentateur « mais non, il suffit juste d’imaginer ». Imagine semble légendaire.

Paroles et traduction de «Imagine»

Imagine (Imaginez)

Imagine there’s no heaven,
Imagine qu’il n’y a aucun Paradis,
It’s easy if you try,
C’est facile si tu essaies,
No hell below us,
Aucun enfer en-dessous de nous,
Above us only sky,
Au dessus de nous, seulement le ciel,
Imagine all the people,
Imagine tous les gens,
Living for today…
Vivant pour aujourd’hui…

Imagine there’s no countries,
Imagine qu’il n’y a aucun pays,
It isn’t hard to do,
Ce n’est pas dur à faire,
Nothing to kill or die for,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
No religion too,
Aucune religion non plus,
Imagine all the people,
Imagine tous les gens,
Living life in peace…
Vivant leurs vies en paix…

You may say I’m a dreamer,
Tu peux dire que je suis un rêveur,
But I’m not the only one,
Mais je ne suis pas le seul,
I hope some day you’ll join us,
J’espère qu’un jour tu nous rejoindra,
And the world will live as one.
Et que le monde vivra uni

Imagine no possessions,
Imagine aucune possession,
I wonder if you can,
Je me demande si tu peux,
No need for greed or hunger,
Aucun besoin d’avidité ou de faim,
A brotherhood of man,
Une fraternité humaine,
Imagine all the people,
Imagine tous les gens,
Sharing all the world…
Partageant tout le monde…

You may say I’m a dreamer,
Tu peux dire que je suis un rêveur,
But I’m not the only one,
Mais je ne suis pas le seul,
I hope some day you’ll join us,
J’espère qu’un jour tu nous rejoindra,
And the world will live as one.
Et que le monde vivra uni
En savoir plus sur http://www.lacoccinelle.net/243444.html#ebDdHBIZv9IoMmOO.99

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s