Marvel: un univers diégétique. Focus sur captain america

Légende : l’œuvre et le personnage Captain America ; Fondateur : Jack Kirby et scénariste : Joe Simon ; 1ère date de publication : décembre 1940 ; nature : bande-dessinée et réadaptation ; genre : patriotique, fiction, comics Marvel ; éditeur : Marvel Comics.

 

 

Pour la petite histoire, dans l’histoire des fans… Je nomme mon Papa. Depuis toujours, mon père regarde, admire et redessine les héros de son enfance. Ce sont les héros de toute une génération, ce sont les héros Marvel (anciennement Timely). Les Marvel, collections de bandes-dessinées sorties dans les années 1940, étaient des bandes-dessinées créées par des juifs dans le contexte politique de la Seconde Guerre mondiale… Ils étaient rejetés, recherchés, exterminés : vous connaissez toute cette histoire. La seule évasion qu’ils ont trouvée durant ce contexte ? Le dessin critique de la société et l’invention de belles histoires. En créant un autre monde dans lequel les super-héros étaient du côté du Bien et rejetaient le Mal, ils ont créé des modèles pour tous les petits garçons d’une époque. Pour moi, le héros le plus représentatif de cet univers Marvel est Captain America.

Captain America, un monde parallèle Captain America, avant gardiste sur son époque, donne un coup de poing à Hitler six mois avant l’entrée en guerre des Etats-Unis. Il est classé au sixième rang du « top 100 comic book heroes » d’ING. Dans sa dernière réadaptation au cinéma encore (Captain America : Civil War), même si il ne suit pas les forces du Bien, il semble avoir raison. Captain America se devait être l’image du Bien. Il a évolué avec son temps : contre Hitler puis contre les communistes, il s’est battu contre toutes les forces ennemies de son temps et de l’Amérique. Ainsi, son fondateur Jack Kirby a toujours allié réalité et fiction rendant son monde unique, légendaire et infini. Il fait partie de la société Marvel Comics.

 

 

Au commencement, qu’est-ce que l’histoire de la bande-dessinée Captain America ? Steve Rogers, né en 1917, grandit en perdant ses parents. Etudiant aux Beaux-arts dans les années 1940, il devient auteur et dessinateur de bandes-dessinées. Cependant, la Seconde Guerre mondiale éclate en Europe. Face à l’injustice infligée par les néonazis aux juifs, il veut devenir soldat pour l’armée américaine. Ayant un corps chétif, les chefs de l’armée le refusent le jugeant inapte à se battre. Mais sa détermination lui vaudra d’être repéré par l’un des chefs. Il lui propose de se lancer dans l’expérience secrète « projet renaissance » consistant à créer un « super-soldat ». Le sérum inséré transforme Steve Rogers en un homme à « l’intelligence, la force, l’agilité et l’endurance » hors normes. C’est un être quasi parfait. Il devient Captain America, symbole des soldats américains. Peu à peu, le personnage perd de ses lecteurs car il est vu comme une propagande et n’a plus lieu d’être à la fin du conflit. Or, Captain America reprend vie lorsqu’il est retrouvé en état d’hibernation par les Vengeurs (ensuite appelés Avengers). C’est pourquoi il n’a jamais vieilli. Après s’être battu contre Hitler, il se battra contre les communistes, puis contre la ségrégation (puisque avec le faucon, ils rassemblent l’Amérique blanche et noire pour se battre contre les forces du mal). Il se bat dans Civil War pour les libertés individuelles aux Etats-Unis et contre la guerre en Iraq ou encore contre le terrorisme. Auparavant patriotique envers son pays (Amérique), il devient patriotique envers ceux qu’il considère sa famille (Avengers). Mais il se rend aussi compte des tords qu’il fait ce qui le rend plus humain qu’avant.

 

 

 

Propagande ou création d’un monde juste grâce aux Super-Héros Engagé durant la Seconde Guerre mondiale, Captain America a souvent été soupçonné d’être l’œuvre de la propagande nationaliste américaine. De son nom jusqu’à son emblématique bouclier, il porte les couleurs de l’Amérique et en véhicule les valeurs. De plus, il se battait contre les néonazis et les Japonais au même moment que la Seconde Guerre mondiale ; puis contre les communistes durant la Guerre Froide ; aujourd’hui contre le terrorisme : il s’est toujours attaqué aux ennemis réels de l’Amérique. Ceci lui a valu d’être présenté comme le « défenseur de l’Amérique ». Il représente aussi l’American Way of Life, dans lequel l’homme chétif peut devenir fort si sa détermination est présente. Captain America est ainsi un symbole de l‘Amérique et du patriotisme américain. Par ses histoires, il glorifie les soldats américains, les présentant comme forcément gagnants et héroïques. Il participe énormément à l’effort de guerre. Les Etats-Unis se présentent encore et sont encore vus comme les défenseurs du monde.

Un autre monde : la justice grâce aux Super-Héros Finalement, Captain America est un symbole de l’Amérique dont de nombreux enfants et adultes ont rêvé. Son univers ainsi que ceux créés par les autres Marvel proposent véritablement un autre monde, un monde plus juste où le Bien prime toujours sur le Mal. Captain America, et les Marvel, ont pour cela créé un véritable univers diégétique : à la fois inspiré de la réalité et totalement fictionnel, ce monde construit non seulement un objet culturel mais aussi un monde total, indépendant du nôtre mais pourtant totalement cohérent à celui-ci. C’est un monde dont l’œuvre est développable à l’infini. C’est aussi la création d’un monde utopique face à la réalité de notre monde, un monde onirique et engagé pour rendre le monde meilleur.

« Nous t’appelons Captain America, petit ! Car comme toi, l’Amérique devra trouver la force et la volonté de préserver nos côtes » Captain America, Comics 1, 1941

 

Sources 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s